Lettre Hebdomadaire Ubuntu

Le weblog

Lettre Hebdomadaire Ubuntu n°83 du 16 au 22 mars 2008.

Posted by bapoumba sur 28 mars, 2008

Bienvenue dans la Lettre Hebdomadaire Ubuntu numéro 83 pour la semaine du 16 au 22 mars 2008. Dans ce numéro, nous parlerons de la sortie d’Ubuntu 8.04 LTS et Kubuntu 8.04 bêta, de l’interview avec Jerome Gotangco (ancien membre du conseil de la communauté), des install parties pour la sortie de la version 8.04, du concours pour le logo de Launchpad, des nouvelles des forums Ubuntu, de la journée Document Freedom et comme toujours, de beaucoup, beaucoup d’autres choses !

Dans ce numéro

  • Sortie d’Ubuntu 8.04 LTS et Kubuntu 8.04 bêta
  • Install parties pour la sortie d’Ubuntu 8.04
  • Interview de Jerome Gotangco, ancien membre du conseil de la communauté
  • Nouvelles de Launchpad
  • Nouvelles des forums Ubuntu
  • Dans la presse et la blogosphère
  • Autres nouvelles
  • Comptes-rendus des réunions
  • Réunions et événements à venir
  • Mises à jour et sécurité
  • Statistiques concernant les bugs et les traductions

Nouvelles générales de la communauté

Sortie de la version bêta d’Ubuntu 8.04 LTS

L’équipe d’Ubuntu est heureuse d’annoncer la sortie de la version bêta d’Ubuntu 8.04 LTS (Long-Term Support) pour les serveurs et les postes de travail. La version pour poste de travail propose des améliorations pour les applications familières, avec un accent tout particulier sur la stabilité pour cette seconde version avec un support à long terme. La version serveur suit les traces d’Ubuntu 7.10 avec encore plus de support de virtualisation et plus de sécurité – activation d’AppArmor par défaut pour plus d’applications, meilleure protection de la mémoire du noyau contre les attaques, et support des technologies KVM et iSCSI en natif. Kubuntu, Xubuntu, Ubuntu Studio et Mythbuntu sont aussi disponibles en bêta. Suivez ce lien pour plus d’informations à propos des versions, mirroirs et liens torrent.

Sortie de la version bêta de Kubuntu 8.04

La version Kubuntu 8.04 comprendra deux version différentes, l’une supportée commercialement avec le bureau KDE 3.5.9 stable, l’autre la dernière version de KDE 4.0. Voici quelques caractéristiques de la version bêta :

  • Gestion de l’agenda facilitée dans KOrganizer
  • Correctifs pour KGeography et Kig dans le module KDE Edu
  • Correctifs pour KPDF
  • Support amélioré pour les iPhone et iPod Touch
  • Correctifs pour PostgreSQL
  • Installation automatique des codecs en ouvrant un fichier Kaffeine
  • Installeur Wubi pour les utilisateurs Windows
  • Système de chiffrage des fichiers
  • Lecture et écriture sur les partitions NTFS avec Dolphin
  • Bulletproof X
  • Et bien d’autres choses encore

https://wiki.kubuntu.org/HardyHeron/Beta/Kubuntu

Les install parties pour la sortie d’Ubuntu 8.04

Avec la sortie de Hardy le 24 avril 2008, c’est l’heure de planifier les fêtes, les install parties.

Lisez ce guide pour mettre en place une install party.

Voyez avec votre équipe locale Ubuntu (LoCo), votre Groupe d’Utilisateurs de Linux (LUG), ou débrouillez-vous par vous même pour tout mettre en place et organiser la fête.

Mettez cette page à jour avec les dates et lieux de votre fête.

Interview de Jerome Gotangco, ancien membre du conseil de la communauté

Cette semaine, la LHU rencontre Jerome Gotancho, ancien membre du conseil de la communauté. Jerome vient des Philippines et est le fondateur de l’équipe locale. Jusqu’à récemment, il était membre du conseil de la communauté. Jerome a également co-écrit le livre « Ubuntu Server en Action », qui paraîtra bientôt.

LHU : Comment avez-vous connu Linux et Ubuntu ?

JG : Je pense que j’ai goûté pour la première fois à Linux vers 1997, avec un CD fait par un FAI local, mais j’avais déjà lu des articles au sujet de Linux dans des magazines ou sur BBS. Mais il a fallu attendre 1998 pour que j’essaye Linux en l’installant sur un serveur, avec un double Pentium Pro. J’étais alors administrateur système, et on m’avait confié la tâche d’éliminer NT et d’évaluer d’autres systèmes d’exploitation qui pourraient servir comme serveurs de fichiers. J’avais été formé avec HP-UX, de sorte que je pouvais maintenir un système de test. J’avais de l’expérience avec l’AS/400, donc quelques petites choses m’étaient déjà familières.

Mes premières expériences avec Linux comme machine de bureau ont été sous Caldera Open Linux (oui, celle-là même qui a fini par devenir SCO). Je suis tombé pratiquement amoureux, et j’ai testé d’autres choses comme Linux Mandrake, Storm Linux, etc. Mais celle qui a m’a vraiment fait de l’effet était une distribution basée sur Red Hat 6.2. Je crois que c’était fait par VA System, ça tournait avec Enlightenment, et, bon sang, que c’était joli. Je dois dire qu’au début, je n’adhérais pas complètement à la philosophie des logiciels libres, mais que j’étais plus intéressé par les fonctionnalités qu’ils offraient. C’était comme si j’avais trouvé la caverne d’Ali-Baba : je ne savais que faire de tout ce que j’avais découvert. En un instant, presque tous les outils logiciels dont j’avais besoin pour mon travail étaient à ma disposition. C’est comme cela que j’ai commencé ma carriére dans les logiciels à code ouvert ou libres.

Je contribuais à de petites choses pour des projets variés qui n’ont jamais vraiment eu d’impact. Je me souviens que je m’étais porté volontaire pour KDE-zin, et que j’avais fait tout un tas de thèmes pour les projets OZ (Open Zaurus). J’étais particulièrement intéressé par les systèmes embarqués, puisque mon employeur, à l’époque, était un fournisseur EMS (Electronic Manufacturing Services). Ainsi, je me suis à lire des sites ou des journaux qui parlaient de systèmes embarqués. Une grande partie des informations concernaient Linux, et finalement, je suis tombé sur no-name-yet.com (pas-encore-de-nom), qui devint finalement Ubuntu. Après la sortie de Warty, je me suis dit que c’était un bon projet auquel contribuer. Je suis juste venu dans les salons de discussion, et j’ai demandé à participer.

LHU : Dans quelles domaines de la communauté Ubuntu avez-vous participé ?

JG : Oh, j’ai participé à plein de choses, au début. Comme j’avais été membre des developper sprints précédents (à Sydney et à Paris), que j’avais participé à des initiatives locales, et que j’avais même donné un coup de main pour des événements comme le Asia Business Tour, je me suis retrouvé impliqué dans plein de domaines. J’ai écrit de la documentation, j’ai vu la naissance de Edubuntu, j’ai trié des bugs pour xorg (ceci a vraiment mis ma patience à rude épreuve), j’ai essayé de synchroniser divers projets, comme pour le bluetooth, j’ai rapporté des bugs dans le LaunchPad, j’ai traduit en tagalog, et pour une équipe Loco, j’ai représenté le projet dans une conférence à Séoul. J’ai aussi été un testeur pour portable, ce qui m’a valu d’en recevoir un gratuitement (et il est toujours sous garantie), etc… Je ne me souviens plus du reste. Mais j’ai vraiment fait attention pour que tout cohabite bien par la suite, que ce soit par les listes de diffusion ou par IRC. Ma page personnelle sur Launchpad ne reflète plus vraiment mes activités, depuis que je me suis retiré de tout un tas de groupes ou d’équipes, pour lesquels il n’était plus très utile que je reste.

LHU : Comment vous êtes-vous impliqué dans l’équipe des Philippines ?

JG : Je l’ai créée en 2005, avec un petit courriel à la liste des membres du PLUG (Philippine Linux Users Group, groupe des utilisateurs de Linux des Philippines). Quelques personnes qui utilisaient Ubuntu depuis Warty ont répondu. Certains envoyaient des CDs à ceux qui ne pouvaient pas les récupérer du tout. J’ai demandé à jdub de créer une liste spécifique pour cette équipe, un nom de domaine, un peu d’espace sur un serveur, et j’ai monté un petit site et une liste de diffusion. Je ne m’en occupe plus, et tout ça a bien grandi, avec un forum etc.

L’équipe n’en est pas une au sens srict ; je la vois plus comme un groupe de personnes de différentes parties du pays (les Philippines ont plus de 7 100 îles) qui se rejoignent sur IRC et les listes de diffusion et décident de former une équipe virtuelle. J’avais l’habitude de m’occuper des expéditions de CD, mais maintenant Zak s’en occupe. Je ne récupère plus que rarement les CD pressés puisque l’iso fonctionne bien pour moi. J’ai gardé en souvenir quelques CD dans lesquels j’ai été impliqué.

LHU : Quels sont les succès et les échecs que vous avez éprouvés en diffusant les logiciels libres et Ubuntu aux Philippines ?

JG : Faire partie d’Ubuntu m’a permis d’en parler, mais ce n’était qu’un point de départ. Il fallait que ça se développe, et que d’autres personnes s’approprient l’espace disponible pour permettre des réalisations concrètes. Je pense que c’est une des raisons pour lesquelles les initiatives locales pour le logiciel libre ne prospèrent pas du tout.
C’est assez différent pour le côté business. En dehors d’Ubuntu, il y a de nombreuses personnes impliquées localement, dans des projets clés comme Apache, et qui ont du succès.
L’adoption du logiciel libre dans le système éducatif a été un de mes vrais échecs : j’ai vraiment eu des doutes et pensé abandonner toute action future dans ce domaine. Je pense que c’était plus lié à un problème de management qu’à des problèmes techniques.

LHU : Le point de vue était-il différent depuis le CC ? Comment ?

JG : C’était très différent. J’ai appris comment les choses se passent entre les groupes (entre le comité technique, TB, et le conseil de la communauté, CC, par exemple) et comment cela affecte l’ensemble de la communauté. Le CC n’est pas un groupe très strict, et nous avons toujours eu des discussion ouvertes en cas de problème, ce qui permet de régler rapidement les choses.
Je pense que le seul problème que nous ayons eu était d’être mauvais pour la planification des réunions. Encore une fois, le CC n’est pas là uniquement pour approuver les membres – c’est pourquoi les dernières réunions ont évoqué la possibilité de déléguer l’approbation des membres afin que le CC puisse se concentrer sur les problèmes de gouvernance et de direction du projet dans son ensemble.
Nous avons rarement eu l’occasion de discuter de ce genre de choses, et c’est un de mes regrets, bien que ce ne soit pas la raison de mon récent départ.

LHU : Pourquoi avez-vous décidé de vous retirer du CC ?

JG : Ce n’était qu’une question de temps. Je n’avais plus assez de temps à consacrer pour avoir un impact assez fort, d’une manière ou d’une autre, sur la communauté et le projet dans son ensemble. Le code de conduite dit quelque chose de très explicite à ce sujet, en plus des célèbres « Ayez de la considération », et « Soyez respectueux ». Cela s’appelle : « Faites attention quand vous vous retirez d’un projet ». Je ne pouvais plus me consacrer au CC autant que je m’y étais engagé, il était inutile que je reste plus longtemps. En effet, il y a de plus en plus de gens qui méritent de collaborer à un niveau plus élevé, comme le CC.

J’ai juste envoyé un courriel privé à tous les membres du CC (Mark, Mako, Daniel, Matthew, James, Corey, Mike) et tout le monde l’a bien pris et m’a remercié. Je connais en personne la moitié du CC, et j’ai travaillé en ligne avec les autres depuis le début, tout a donc été simple et sans chichis. Après, je me suis retiré moi-même de l’équipe et de la liste de diffusion (avec comme résultat une boite mail moins chargée, lol).

J’ai toujours voulu revenir aux bases et tout recommencer avec la LoCo. J’ai beaucoup voyagé dans mon pays récemment, je veux en tirer profit et rencontrer les personnes impliquées, ou désirant s’impliquer et souhaitant s’amuser un peu en même temps. Je suis sûr que ces voyages seront bénéfiques dans le futur.

LHU : Quelle est à votre avis votre meilleure contribution à Ubuntu, à Linux, aux logiciels libres ? Ou la plus importante ?

JG : Ubuntu a littéralement changé ma vie en m’ouvrant des perspectives au niveau professionnel et personnel. J’ai toujours voulu faire de même pour les personnes dont je sais qu’elles le méritent. J’ai assez bien réussi mais je ne donnerai pas de nom ici (les personnes concernées se reconnaitront). Je pense que c’est une bien meilleure réussite que tous les trucs techniques que j’ai fait, les documents que j’ai rédigés, les bugs que j’ai triés, etc. Je souhaiterais pouvoir donner de l’argent aux développeurs pour qu’ils apportent plus de magie, mais je vais laisser ça à quelqu’un que je connais pour le moment.

LHU : Qu’avez-vous fait d’autre ?

JG : J’ai été récemment occupé avec mon employeur Morph Labs, Inc. (www.mor.ph) sur le framework SaaS construit sur une plateforme pure open source. Vous pourriez vouloir y jeter un coup d’œil si vous êtes fortement impliqué dans le développement de Rails ou si vous commencez juste à y plonger. Le gros de mon travail concerne des serveurs et la magie que je leur fait faire avec Amazon EC2 et S3. Zak (Elep) fait aussi partie de l’équipe, je suis donc toujours dans le cercle Ubuntu des amis/collègues/etc.

La vie de famille se passe bien aussi avec ma fille qui termine la maternelle et entrera en CP (Grade 1) l’année prochaine. Tellement de choses me sont arrivées depuis l’année dernière que j’ai plus l’impression de vivre des années de chien que d’homme :)

Nouvelles de Launchpad

La compétition pour le logo se termine bientôt !

Comme la date limite du 31 mars pour le concours de logo approche, les soumissions sont montées d’un cran, pas seulement en qualité, mais en nombre aussi. Le concours est un appel à la communauté pour dessiner un nouveau logo pour Launchpad. Si votre travail est choisi, vous recevrez une sacoche de portable Ubuntu, et vous pourrez vous vanter à juste titre devant la communauté Ubuntu toute entière.

Le règlement du concours

Les logos déjà soumis

Nouvelles des forums Ubuntu

Tutoriel de la semaine

Le tutoriel de la semaine est une simple collection de réglages appelée « Comment faire pour personnaliser le terminal », de PurposeOfReason.

Si vous voulez rendre votre terminal un peu plus attractif, ou si vous préférez la ligne de commande, ce tutoriel vous mettra sur la voie de la couleur. Amusez-vous bien !

Autre nouvelles des forums Ubuntu

Utiliser ubuntuforums peut parfois troubler les nouveaux membres. L’équipe de modération a discuté de ce problème soulevé dans différents fils de discussion, et a produit ce sujet épinglé regroupant plusieurs références. Le fil est clos, pour qu’aucune conversation ne vienne le perturber. Si vous voulez ajouter quelques points, voyez ici.

Revue de Presse

  • Phoronix : Tests de performance du chiffrement des disques Ubuntu Linux – Avec l’introduction du chiffrement de disque sur le CD alternatif de Hardy, phoronix a décidé d’effectuer quelques tests de performance pour voir quel est en réalité l’impact sur les jeux et les autres activités de bureau. Ces tests Linux portent notament sur Enemy Territory, Doom 3, Enemy Territory: Quake Wars, l’encodage avec LAME, la compression avec gzip, et le temps pris pour copier 364 images totalisant 1,3 GB d’une clef USB sur le disque dur. L’impact de l’utilisation de dm-crypt sur les performances varie en fonction des situations, mais pour les mobiles avec des informations sensibles ou simplement personnelles, le chiffrement du disque dur devient une nécessité et ses avantages surpassent largement le faible impact sur les performances.
  • Le Héron Hardi d’Ubuntu reçoit ses ailes bêta – La dernière version des logiciels serveurs et de bureau, que l’on installe en 25 minutes comprend une suite complète de logiciels : Le navigateur Firefox, la suite Open Office avec son traitement de textes, son tableur et son logiciel de présentation, l’ensemble agenda courrier électronique d’Evolution, un logiciel de gravure de CD et DVD, et la suite complète GNOME. Cette version particulière a le label « support à long terme » ( LTS ), seulement la deuxième du genre du projet Ubuntu, ce qui signifie que Canonical vend un support de cinq ans pour la version serveur et trois ans pour la version bureau. Ubuntu est rapidement devenue l’une des offres basées sur Linux les plus populaires car le développement s’est concentré exclusivement sur l’utilisation du bureau, plutôt que sur l’environnement serveur commercial. Avec autant de fans dans la communauté, Ubuntu se développe rapidement.
  • Quel est l’avenir pour les serveurs Ubuntu ? – Ubuntu va-t-elle faire grand bruit sur le marché des serveurs Linux, comme elle l’a fait pour la version bureau ? Le bloggueur Matthew Mc Kenzie le pense. Dans son article, Ubuntu observe le paysage des serveurs Linux, il remarque que les serveurs Ubuntu se positionnent bien et entrent sur le marché des PME. Mc Kenzie cite également la distribution de Landscape, un outil de gestion de systèmes pour Ubuntu, bureau et serveur, qui diminue la complexité des outils similaires de RedHat et Novell, édition entreprise. Il y a aussi les accords entre Ubuntu Serveur, IBM et possiblement SUN, qui indiquent autant de percées sur le marché serveur.
  • Sun sur le point de distribuer des serveurs Ubuntu Linux préinstallés – Ubuntu a le vent en poupe. On en voit des signes partout. Canonical, qui a developpé cette version de Linux, a activement mené des discussions avec les principaux vendeurs de serveurs et solution de bureau, et réalise des percées sur les deux terrains. L’une des plus grandes surprises cependant, est que SUN Microsystems, l’un des vendeurs de serveurs, entre dans la partie Ubuntu. SUN offre aussi les distributions Linux de Novell et RedHat, mais le fait qu’ils incluent Ubuntu est une réelle démonstration du poids d’Ubuntu. SUN est fermement engagé envers Solaris, mais songez un peu à quel point une histoire de « Sun achète Ubuntu Linux » serait séduisante aux oreilles des acheteurs. Soudainement, il y aurait une véritable compétition sur le marché Linux, compétition basée sur la qualité du produit, pas sur le coût du support.

Dans la blogosphère

  • Aperçu d’Ubuntu Hardy Heron 8.04 bêta en captures d’écran – Tout est dans le titre. Suivez le lien pour une visite en 21 captures d’écran, incluant internet, multimedia, graphiques, applications système, applications réseau et bien d’autres. Si vous vous demandiez à quoi ressemble la nouvelle version d’Ubuntu, c’est votre jour de chance.

Autres nouvelles

Que faites-vous pour la journée du Document Freedom ?

La communauté des logiciels libres présente un certain niveau d’activisme, essayant sans cesse d’attirer ceux qui l’entourent vers ses idéaux. Idéaux tels que la liberté de communication, de données, de choix. Le 26 mars est la journée du Document Freedom (liberté des documents), occasion de se retrouver et de réaliser la promotion des standards ouverts pour les documents en partenariat avec le site DocumentFreedom.org.
En visitant le lien, vous pourrez trouver une équipe (ou en créer une) près de chez vous. Même si vous ne pouvez qu’écrire dans votre blog à ce sujet, n’hésitez pas à le faire. http://ubuntu-tutorials.com/2008/03/22/what-are-you-doing-for-document-freedom-day/

Comptes-rendus des réunions

Magazine Full Circle

  • Le podcast Full Circle #1 est finalement sorti. Les commentaires sont principalement positifs.
  • Le magazine Full Circle #10 est sorti et se porte bien. Il y a eu plus de 22,400 téléchargements en à peine trois semaines.
  • Le magazine Full Circle #11 est presque terminé, un aperçu sera disponible pour l’équipe Marketing le lundi 23 mars.
  • Le magazine Full Circle #12 marquera notre premier anniversaire et j’ai (Ronnie) écrit un article détaillé sur les débuts de FCM et inclus des statistiques des téléchargements et lectures réalisés avec Google Analytics.
  • La nouvelle équipe de traduction francophone travaille sur le magazine #11.
  • À partir du numéro #12, les contributeur réguliers devront soumettre une brève présentation personnelle qui ne devra pas contenir de liens commerciaux ou de pubs.
  • Nous avons maintenant plusieurs douzaines de correcteurs.
  • Nous projetons un « Gameathon » où la communauté selectionne un jeu libre en ligne, et nous aurons des gagnants mensuels et annuels.
  • Les magazines Full Circle Magazine #9 sont disponibles en italien et chinois.

Équipe mobile

  • Open Office a été modifié pour pouvoir exporter des documents en PDF depuis la ligne de commande, et ce, pour permettre à evince d’afficher des documents Microsoft Office.
  • Le kit de langue chinois pour Firefox 3.0 bêta 2, est adapté et rendu compatibe avec Midbrowser. Toutes les traductions pour moblin-applets sont ajoutées et l’affichage multilingue des textes d’icônes de mobile-basic-flash activé.
  • Les paquets pour elisa (projet de media center ouvert pour Gnu/Linux) sont préparés et doivent être testés.
  • Le panneau de contrôle d’UME est documenté et une applet démo pour montrer les bonnes pratiques créée.
  • Nous avons découvert que la modification de certaines options du noyau peut augmenter la vitesse d’amorçage. Nous avons réglé sur « non » plusieurs options améliorant de trois secondes le démarrage. Nous gagnons six autres secondes en désactivant certains services non indispensables, et en en décalant d’autres après le démarrage du bureau.
  • Nous avons besoin de documentation supplémentaire pour la distribution en tarball et le téléversement de ppa, l’ajout de patches et le marquage des bugs.

Ubuntu Studio

  • Le graphisme est fini.
  • Les tests et corrections de bugs sont toujours en cours.
  • La rédaction des notes de version est en cours.
  • Nous suivons les mises à jour du site pour la sortie.

Réunions et événements à venir

mercredi 26 mars 2008

Réunion des utilisateurs de Launchpad

Réunion de l’équipe serveur

vendredi 28 mars 2008

Réunion des MOTUs

Mises à jour et sécurité pour 6.06, 6.10, 7.04, et 7.10

Mises à jour de sécurité

Mises à jour d’Ubuntu 6.06 LTS

Mises à jour d’Ubuntu 6.10

Mises à jour d’Ubuntu 7.04

Mises à jour d’Ubuntu 7.10

Statistiques concernant les bugs

  • Ouverts (40228) +294 par rapport à la semaine dernière
  • Critiques (19) -3 par rapport à la semaine dernière
  • Non-confirmés (19545) +198 par rapport à la semaine dernière
  • Non-assignés (31027) +321 par rapport à la semaine dernière
  • Nombre total de bugs signalés (162500) +2068 par rapport à la semaine dernière

Comme toujours, la brigade anti-bugs (Bug Squad) a besoin d’aide. Si vous voulez participer, rendez-vous sur https://wiki.ubuntu.com/BugSquad

Statistiques concernant les traductions pour Hardy

Cette liste représente les cinq langues les plus avancées. Elle peut donc varier d’une semaine à l’autre.

  • espagnol (13351)
  • français (39022)
  • anglais (RU) (42515)
  • suédois (52271)
  • portugais du Brésil (54053)

Il reste encore des phrases à traduire pour Ubuntu 8.04 « Hardy Heron », allez voir sur : http://doc.ubuntu-fr.org/groupetraducteur et https://translations.launchpad.net/ubuntu/hardy/.

Archives et flux RSS

Vous trouverez les anciens numéros de la lettre hebdomadaire Ubuntu en anglais et en français ici ou .

Vous pouvez vous abonner à la lettre hebdomadaire Ubuntu en anglais et en français ici ou .

Autres sources d’informations

Comme d’habitude, vous trouverez encore plus de nouvelles et d’annonces sur [http://www.ubuntu.com/news] et sur [http://fridge.ubuntu.com/] (en anglais).

Conclusion

Merci d’avoir lu la lettre hebdomadaire Ubuntu.

À la semaine prochaine !

Remerciements

La lettre hebdomadaire Ubuntu vous est présentée par :

  • Nick Ali
  • Isabelle Duchatelle
  • John Crawford
  • Craig A. Eddy
  • et bien d’autres encore

Contact

Si vous voulez soumettre une idée ou une histoire qui d’après vous vaut la peine d’être diffusée dans la Lettre Hebdomadaire Ubuntu, envoyez-la à ubuntu-marketing-submissions@lists.ubuntu.com.
Ce document est rédigé par l’équipe marketing d’Ubuntu. Merci de nous contacter, en cas de problème ou si vous avez des suggestions, en envoyant un mail à ubuntu-marketing@lists.ubuntu.com [anglais] ou par n’importe quelle autre méthode décrite sur la page de contacts de l’équipe commerciale Ubuntu. Si vous souhaitez contribuer en proposant un article pour le prochain numéro de la Lettre Hebdomadaire Ubuntu, n’hésitez pas à éditer la page wiki appropriée. Si vous avez une question technique ou une demande de support, envoyez un mail à ubuntu-users@lists.ubuntu.com.

Ce document est traduit de l’anglais par l’équipe de traduction francophone Ubuntu et l’équipe LHU. Si vous voulez contribuer, veuillez consulter http://doc.ubuntu-fr.org/groupetraducteur/traduction_lhu ou utilisez l’adresse suivante : ubuntu-fr-l10n@lists.ubuntu.com.

5 Réponses to “Lettre Hebdomadaire Ubuntu n°83 du 16 au 22 mars 2008.”

  1. […] complet est sur le wiki et le blog. Bonne lecture ! Posted in Ubuntu, Ubuntu [fr]. Tags:LHU, Ubuntu, Ubuntu […]

  2. Poupoul2 said

    Il y a une petite erreur dans le sommaire: LST au lieu de LTS

  3. bapoumba said

    @ Poupoul2 : merci, c’est corrigé :)

  4. jluc said

    il en restait encore un dans l’intro, je l’ai corrigé ;)
    (j’en ai profité pour faire les corrections sur le wiki dans la foulée)

  5. bapoumba said

    Merci Jluc :)
    J’ai fait vite hier, et ai oublié de faire le wiki plus tard hier soir..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :