Lettre Hebdomadaire Ubuntu

Le weblog

Lettre Hebdomadaire Ubuntu n° 77 du 3 au 9 février 2008

Posted by jluc sur 13 février, 2008

Bienvenue dans la Lettre Hebdomadaire Ubuntu numéro 77 pour la semaine du 3 au 9 février 2008. Dans ce numéro, nous traiterons des élections MOTU, de l’interface web Clutch BitTorrent, de Parallels dans le dépôt « partner » d’Ubuntu, de Firefox 3 dans la 7.10, et de beaucoup, beaucoup d’autres choses !

Dans ce numéro

  • Élection de l’équipe MOTU Release
  • Un paquet disponible pour Clutch BitTorrent
  • Dans la presse
  • Dans la blogosphère
  • Réunions et rencontres à venir
  • Firefox 3 pour 7.10
  • Mises à jour et sécurité
  • Statistiques concernant les bugs et les traductions

Nouvelles générales de la communauté

Élection de l’équipe MOTU Release

L’équipe MOTU UVF a un nouveau nom : l’équipe MOTU Release. Cette équipe s’occupe des « exceptions au gel » après le « gel des fonctionnalités » pour les dépôts « Universe » et « Multiverse ». Il y a cinq candidats pour les places disponibles et le vote est ouvert. Vous pouvez voter pour ou contre chaque personne en suivant les liens. L’équipe devrait être opérationnelle environ une semaine après la fin du scrutin.

Un grand merci à tous les candidats de leur intérêt pour cette équipe. https://lists.ubuntu.com/archives/ubuntu-devel/2008-February/025022.html

Nouveauté dans Hardy Heron

Un paquet disponible pour Clutch BitTorrent

John Dong de l’équipe MOTU-P2P a empaqueté Clutch, un client BitTorrent basé sur le Web qui utilise un moteur Transmission. Clutch offre une interface interactive attrayante basée sur AJAX (en même temps qu’une version HTML de secours) ce qui en fait une alternative attirante aux clients BitTorrent traditionnels. Contrairement au client TorrentFlux qui utilise le moteur BitTornado, Clutch fait appel au moteur Transmission, plus récent et plus léger. Pour l’utilisateur, ceci se traduit par des performances plus élevées, une consommation mémoire et processeur plus faible, un support des dernières techniques de chiffrement, la possibilité de rediriger les ports et un échange entre pairs qui aboutit à un téléchargement torrent plus efficace. Pour plus d’informations et des captures d’écrans, consultez ce lien

Tous les testeurs d’Hardy sont invités à essayer le paquet et à fournir des retours. Si vous rencontrez des problèmes lors de l’utilisation ou si vous avez des suggestions pour rendre l’installation plus simple, envoyez donc un rapport de bug sur le launchpad.

Revue de presse

  • Parallels Workstation pour LinuxParallels Workstation permet aux utilisateurs d’Ubuntu de faire tourner plusieurs systèmes d’exploitation côte à côte sur leur poste de travail sans avoir à redémarrer. Le contrat conclu entre Canonical et Parallels Inc. permet de rendre le produit plus facilement accessible aux utilisateurs Ubuntu, via un menu déroulant du système. « Nous nous sommes toujours engagés à donner aux utilisateurs Ubuntu le choix », explique Randy Linnel, responsable clients chez Canonical. « Parallels est une excellente technologie de virtualisation qui correspond à la demande de nombreux utilisateurs. C’est une bonne chose, à la fois pour les utilisateurs d’Ubuntu et pour le projet lui-même, que nous soyons parvenu à cet accord commercial. » Les versions d’évaluation de Parallels Workstation pour Linux sont disponibles via le menu Ajouter/Enlever sur Ubuntu et des clés d’activation pour une utilisation permanente peuvent être achetées sur shop.canonical.com ou sur www.parallels.com.
  • Canonical ajoute Parallels au dépôts « partner » d’Ubuntu – La distribution Ubuntu inclut maintenant le logiciel de virtualisation Parallels dans le dépôt des partenaires commerciaux (le dépôt « partner »). La popularité d’Ubuntu la met au premier plan pour les fournisseurs de logiciels commerciaux qui veulent porter leurs applications sur la plateforme Linux. Canonical propose aux utilisateurs d’accéder facilement à des logiciels fermés et propriétaires grâce au dépôt « partner». Une version gratuite d’évaluation de Parallels sera incluse. Elle pourra être transformée en version complète en achetant une clé via la boutique en ligne de Canonical.
  • Administration système : Upstart, un remplaçant du démon init orienté événement – Le démon init traditionnel (hérité de Sytem V), ne gère pas très bien le matériel récent, notamment tout ce qui concerne le branchement à chaud des périphériques, les disques durs USB, les mémoires flash, et les systèmes de fichiers montés depuis le réseau. Ubuntu l’a donc remplacé par le gestionnaire de démarrage Upstart. Il est basé sur les évènements et est capable de lancer des programmes spécifiques lorsque quelque chose change au niveau du système. Upstart peut démarrer ou arrêter des services en fonction des informations qu’il reçoit de la part du système indiquant une modification. De telles modifications sont appelées des évènements. Il peut aussi démarrer ou arrêter des services lorsque le système est démarré, à l’exctinction de la machine, ou lorsqu’un processus change d’état. Le système Upstart est constitué de cinq paquets, qui sont tous installés par défaut :
    • upstart fournit le gestionnaire de démarrage Upstart et l’outil de configuration initctl.
    • upstart-logd fournit le démon logd et le fichier de définition des processus pour ce démon.
    • upstart-compat-sysv fournit les fichiers de définition des processus pour les tâches rc, ainsi que les utilitaires reboot, runlevel, shutdown, et telinit pour une compatibilité avec SysV init.
    • startup-tasks fournit les fichiers de définition des processus pour les services lancés au démarrage.
    • system-services fournit les fichiers de définition des processus pour les services liés aux tty.
  • Debian a rendu ce développeur malheureux – Il est normal de construire une image mentale des gens fondée sur que vous savez d’eux, surtout si vous comptez rencontrer cette personne. Dès le premier regard sur Matthew Garret, vous commencez à vous poser des questions : est-ce que c’est bien ce type qui a déclenché tant de bruit et de fureur parmi la communauté des logiciels libres en septembre 2006 ? Il avait alors expliqué en détail pourquoi il quittait le projet GNU/Linux Debian après quatre années en tant que développeur. Quiconque ayant suivi cet évènement aurait jugé que Garret n’était qu’un fauteur de troubles, arrogant, et avec une tendance certaine au narcissisme. On ne saurait être plus éloigné de la réalité. À 28 ans, Garret est un peu plus grand que la moyenne, mais sa taille est accentuée par sa minceur. Il travaille sur le support des portables et la gestion de l’alimentation sous Linux depuis quatre ou cinq ans et s’investit de plus en plus dans le développement des outils de gestion d’énergie. À la différence de bien des membres de la communauté open source, il est toujours très poli. Il est difficile de l’imaginer vomir des trolls sur une liste de diffusion, bien qu’il reconnaisse l’avoir fait. Maintenant qu’il est employé par Canonical, il travaille surtout à la reconnaissance matérielle des appareils mobiles. Matthew a également contribué à plusieurs projets autour d’Ubuntu Mobile, dont l’objectif est de fournir une distribution Linux optimisée pour la nouvelle plate-forme Intel Menlow qui devrait sortir prochainement. La plate-forme MenLow est basée sur un processeur Silverthorne, et les périphériques sont similaires à ceux utilisés par la tablette internet de Nokia, mais avec des performances nettement supérieures.
  • Le Dayton Daily News écrit : Si vous êtes fauché et que vous avez besoin d’un ordinateur décent, Ubuntu Linux est peut-être ce qu’il vous faut – Vous avez vu le nouvel XPS de Dell, peut-être un élégant HP Pavilion. Vous vous êtes rendu sur le magasin en ligne d’Apple pour baver devant les puissantes et coquettes machines de Steve Jobs. Mais il y a un problème : vous êtes fauché. Vous n’avez simplement pas — ou vous ne voulez pas dépenser — les 600 $ (environ 413 €) à 2 000 $ (environ 1 377 €) qu’il vous faut débourser afin d’acheter l’une de ces nouvelles bêtes de courses numériques. Il reste cependant un espoir si vous avez l’âme d’un audacieux bricoleur : combiner le système d’exploitation libre et gratuit Ubuntu avec un ordinateur personnel d’occasion à moindre prix. Ubuntu serait l’un des systèmes d’exploitation les plus populaires parmi ceux qui cherchent un système adapté aux tâches professionnelles et personnelles (traitement de texte, navigation Web, tableur)
  • Convertir ma mère à Linux – Afin d’économiser son argent, Michael Reed a recyclé un vieil ordinateur pour sa mère, exempt des futilitaires provenant de ses propres installations. Elle n’a pas besoin d’un système de pointe, parce qu’elle n’est pas une utilisatrice intensive, mais d’un système fiable capable de faire tourner quelques applications et d’accéder à Internet. La migration de la mère de Michael de Windows vers Ubuntu a été d’une facilité déconcertante. Le challenge n’a pas uniquement été de bâtir un système opérationnel, mais aussi de maintenir une certaine cohérence avec l’ancien. Cela s’est traduit par la migration de ses données, la recherche d’applications identiques à celles qu’elle utilisait sous Windows et l’adaptation de son bureau afin qu’il soit similaire à celui de son ancien système d’exploitation. Finalement, Ubuntu est-elle prête pour ce genre d’installations ? Oui, pourvu qu’on ait un linuxien chevronné sous la main pour aider.

Dans la blogosphère

  • Virtualisation sous Linux : Quatre programmes au banc d’essai – Cette semaine Canonical, la société en charge d’Ubuntu Linux, annonce un partenariat avec Parallels, société dévellopant Parallels Workstation et Parrallels Desktop pour Mac.. Par conséquent, le programme Parallels Workstation est maintenant disponible en téléchargement et fonctionnel sur Ubuntu. Il est entièrement supporté par Canonical, et complètement intégré à l’application ajouter/supprimer. Cet article compare quatre programmes de virtualistation disponibles sur Ubuntu : Qemu, un émulateur x86 dont le code source est ouvert, Virtual Box et VMware-Server, fermés mais gratuits, et Parallels Workstation, le programme payant. Virtual Box et VMware-Server sortent gagnants haut la main. Pour une utilisation individuelle où une simple virtualisation du bureau de windows est souhaitée, Virtual Box se révele être la préférence des auteurs. Il est plus petit que VMware, qui est fourni avec des options non nécessaires à l’utilisateur.

Réunions et événements à venir

Mercredi 13 Février 2008

Réunion de l’équipe Éducation

  • Début : 13:00 UTC
  • Fin : 14:00 UTC
  • Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
  • Ordre du jour : Non disponible à la date de publication

Fonctionnalité de la semaine

Firefox 3 pour Gutsy

  • Firefox-3.0 – La Bêta 3 de Firefox 3.0, celle inclue dans la dernière alpha de Hardy Heron, est maintenant disponible dans le dépôt « backports » de la 7.10. On la trouve dans le paquet nommé « firefox-3.0 » et elle peut être installée en parallèle avec la version 2 qui est celle par défaut sous Gutsy. Au premier lancement, Firefox 3 importera et mettra à jour votre profil Firefox 2, mais ne modifiera pas votre profil existant, vous pouvez donc l’essayer sans problème. Gardez à l’esprit que Firefox 3 est toujours une Bêta, l’empaquetage est toujours dans une phase de transition, et tout ne fonctionne pas parfaitement. Reportez les bugs sur ce paquet dans gutsy-backports, pas dans Ubuntu !

Mises à jours et Sécurité pour 6.06, 6.10, 7.04, et 7.10

Mises à jour de sécurité

Mises à jour d’Ubuntu 6.06 LTS

Mises à jour d’Ubuntu 6.10

Mises à jour d’Ubuntu 7.04

Mises à jour d’Ubuntu 7.10

Statistiques concernant les bugs

  • Ouverts (39920) -213 par rapport à la semaine dernière
  • Critiques (21) +4 par rapport à la semaine dernière
  • Non-confirmés (20352) -245 par rapport à la semaine dernière
  • Non-assignés (30393) -185 par rapport à la semaine dernière
  • Nombre total de bugs signalés (150888) +1490 par rapport à la semaine dernière

Comme toujours, la brigade anti-bugs (Bug Squad) a besoin d’aide. Si vous voulez participer, rendez-vous sur https://wiki.ubuntu.com/BugSquad

Statistiques concernant les traductions

  1. Espagnol (12406) -8 par rapport à la semaine dernière
  2. Français (37728) +/-0 par rapport à la semaine dernière
  3. Suédois (49176) +/-0 par rapport à la semaine dernière
  4. Anglais (RU) (24947) -20 par rapport à la semaine dernière
  5. Allemand (66054) -258 par rapport à la semaine dernière

Il reste encore des phrases à traduire pour Ubuntu 7.10 « Gutsy Gibbon », allez voir sur : http://doc.ubuntu-fr.org/groupetraducteur et https://translations.launchpad.net/ubuntu/gutsy/.

Archives et flux RSS

Vous trouverez les anciens numéros de la lettre hebdomadaire Ubuntu en anglais et en français ici ou .

Vous pouvez vous abonner à la lettre hebdomadaire Ubuntu en anglais et en français ici ou .

Autres sources d’informations

Comme d’habitude, vous trouverez encore plus de nouvelles et d’annonces sur http://www.ubuntu.com/news et sur http://fridge.ubuntu.com/ (en anglais).

Conclusion

Merci d’avoir lu la lettre hebdomadaire Ubuntu.

À la semaine prochaine !

Remerciements

La lettre hebdomadaire Ubuntu vous est présentée par :

  • Nick Ali
  • John Crawford
  • Craig A. Eddy
  • Et bien d’autres encore

Glossaire

  • MOTU UVF – Masters Of The Universe, Universe Freeze
  • P2P – Peer To Peer (Pair à Pair)

Contact

Si vous voulez soumettre une idée ou une histoire qui d’après vous vaut la peine d’être diffusée dans la Lettre Hebdomadaire Ubuntu, envoyez-la à ubuntu-marketing-submissions@lists.ubuntu.com.

Ce document est rédigé par l’équipe marketing d’Ubuntu. Merci de nous contacter, en cas de problème ou si vous avez des suggestions, en envoyant un mail à ubuntu-marketing@lists.ubuntu.com [anglais] ou par n’importe quelle autre méthode décrite sur la page de contacts de l’équipe commerciale Ubuntu. Si vous souhaitez contribuer en proposant un article pour le prochain numéro de la Lettre Hebdomadaire Ubuntu, n’hésitez pas à éditer la page wiki appropriée. Si vous avez une question technique ou une demande de support, envoyez un mail à ubuntu-users@lists.ubuntu.com.

Ce document est traduit de l’anglais par l’équipe de traduction francophone Ubuntu et l’équipe LHU. Si vous voulez contribuer, veuillez consulter http://doc.ubuntu-fr.org/groupetraducteur/traduction_lhu ou utilisez l’adresse suivante : ubuntu-fr-l10n@lists.ubuntu.com.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :