Lettre Hebdomadaire Ubuntu

Le weblog

Lettre Hebdomadaire Ubuntu numéro 121 du 7 au 13 décembre 2008

Posted by bapoumba le 17 décembre, 2008

Bienvenue dans la Lettre Hebdomadaire Ubuntu numéro 121 pour la semaine du 7 au 13 décembre 2008. Dans ce numéro, nous parlerons des 4 000 personnes présentes à la Release party d’Ubuntu-fr, du sommet des développeurs Ubuntu pour Jaunty, d’Albero Milone, de l’interview de huats, leader de l’équipe Ubuntu-fr, d’un nouveau MOTU, de la démonstration d’Asterisk par l’équipe de New York, du Software Freedom Day au Nicaragua, des modules Drupal de Launchpad, de la présence de ce dernier dans twitter et identi.ca, ainsi que de sa coupure du 17 décembre, d’OpenSolaris qui s’attaque à la prédominance d’Ubuntu, et de beaucoup, beaucoup d’autres choses !

Dans ce numéro

  • 4 000 personnes présentes à la Release Party d’Ubuntu-fr
  • Sommet des développeurs Ubuntu pour Jaunty
  • Hall of Fame : Alberto Milone
  • Statistiques pour Ubuntu
  • Interview d’huats, Leader de l’équipe Ubuntu-fr
  • Démonstration d’Asterisk par l’équipe de New York
  • Software Freedom Day au Nicaragua
  • Modules Drupal de Launchpad
  • Launchpad sur Twitter et identi.ca
  • Coupure de Launchpad le 17 décembre
  • Nouvelles de Launchpad
  • Dans la presse et la blogosphère
  • OpenSolaris s’attaque à la prédominance d’Ubuntu
  • Réunions et évènements à venir
  • Mises à jour et sécurité

Nouvelles générales de la communauté

4 000 personnes présentes à la Release Party d’Ubuntu-fr

Organisé par ubuntu-party et la LoCo française, l’évènement a eu lieu à la « Cité des Sciences et de l’Industrie » de Paris les 29 et 30 novembre. L’année dernière, l’évènement avait attiré 3 000 participants et, avec 4 000 participants certifiés cette année, la LoCo française a atteint un nouveau record.

L’évènement comptait quatorze heures de conférences couvrant plusieurs sujets tels que « Qu’est-ce qu’Ubuntu ?», « Comment contribuer à Ubuntu ?» et « Qu’est-ce que la communauté française Ubuntu-fr ?». D’autres discussions ont couvert des sujets plus généraux tels que l’accessibilité, la notion de logiciel libre, l’art libre et la culture, et les formats de documents ouverts. Une séance d’initiation de huit heures s’est tenue pour les nouveaux utilisateurs. À noter aussi, des sessions pour débutants apprenant comment utiliser Ubuntu au quotidien et une session plus avancée couvrant l’usage de la ligne de commande.

L’évènement proposait aussi un atelier d’installation où des bénévoles ont installé Ubuntu sur des centaines de PCs. La salle dédiée à Mozilla a suscité beaucoup d’intérêt avec ses discussions. Un espace découverte d’Ubuntu permettait à des membres de l’équipe de faire une démonstration de l’OS Ubuntu aux nouveaux utilisateurs et un atelier de débuggage accueillait les participants désireux d’apprendre à trier les bugs.

La station de radio locale OxyRadio et le journal Libération ont couvert l’évènement, l’une en réalisant des interviews et l’autre en publiant une page entière de compte-rendu.

Félicitations à l’équipe française pour avoir battu les chiffres de fréquentation de l’année dernière et pour avoir hébergé ce qui pourrait être l’évènement Ubuntu de l’année pour les équipes LoCo. http://blog.didrocks.fr/index.php/post/Ubuntu-Party-Paris%3A-more-than-4-000-visitors!

Des photos sont disponibles ici.

Sommet des développeurs Ubuntu pour Jaunty

Le sommet des développeurs Ubuntu (UDS : Ubuntu Developer Summit) Jaunty s’est achevé et beaucoup dans la communauté se demandent ce qu’il s’y est passé et ce que l’on pourra attendre de Jaunty Jackalope. Chacun pourra le savoir en suivant les liens ci-dessous. Des sessions enregistrées peuvent être visionnées. Les vidéos donnent un aperçu de la direction qu’Ubuntu prend.

Téléchargements OGG des sessions enregistrées

Vidéos YouTube

Téléchargements OGG des entretiens

Photos de l’évènement

Hall of Fame : Alberto Milone

Alberto Milone est plus connu pour avoir créé et maintenu envy, un outil d’aide à l’installation des pilotes nVidia. Après sa sortie, envy est devenu très populaire dans la communauté et Alberto a rapidement commencé à travailler sur screen-resolution-extra, qui a facilité la configuration de l’affichage pour deux écrans.

Depuis quelques versions, ces outils font partie intégrante d’Ubuntu et Alberto a même continué d’aller de l’avant en intégrant les pilotes graphiques et les fonctions liées à l’affichage dans Ubuntu. La première étape fut d’écrire x-kit qui contient du code pour analyser, éditer et écrire xorg.conf. Actuellement, il se charge de la mise à jour du pilote nVidia sur Ubuntu.

Des faits sur Alberto qui ne sont probablement pas connus : il a étudié les langues étrangères à la fac et il est passionné par la gastronomie, en particulier la cuisine italienne ! Il a non seulement directement aidé Ubuntu à déplacer les pilotes X de linux-restricted-modules dans des packages bien plus simples mais il a aussi aidé en tant que modérateur dans les forums Ubuntu. De plus, Alberto est aussi un grand fan de T.S. Elliot.

Alberto Milone est assurément l’un des piliers de la communauté Ubuntu, il est amical et abordable. Nous sommes non seulement heureux, mais aussi chanceux qu’il fasse partie de notre communauté.

http://hall-of-fame.ubuntu.com/?feature=alberto-milone

MOTU

David Futcher, 15 ans, vit à Edimbourg, en Écosse. Il utilise Ubuntu depuis la version Dapper. Il est actif avec les MOTU, Ubuland (un projet pour fournir un hébergement web gratuit aux membres de la communauté Ubuntu), les forums Ubuntu et en tant que bêta-testeur pour Intrepid Ibex et Launchpad. David a fait du bon boulot avec les MOTU, et nous sommes contents d’annoncer sa nomination dans l’équipe. Launchpad : https://edge.launchpad.net/~bobbo Wiki : https://wiki.ubuntu.com/DavidFutcher

Statistiques pour Ubuntu

Statistiques concernant les bugs

  • Ouverts (47948) -317 par rapport à la semaine dernière
  • Critiques (15) -1 par rapport à la semaine dernière
  • Non-confirmés (18479) -321 par rapport à la semaine dernière
  • Non-assignés (39822) -327 par rapport à la semaine dernière
  • Nombre total de bugs signalés (236667) +1211 par rapport à la semaine dernière

Comme toujours, la brigade anti-bugs (Bug Squad) a besoin d’aide. Si vous voulez participer, rendez-vous sur https://wiki.ubuntu.com/BugSquad

Statistiques concernant les traductions pour Intrepid

  • Espagnol (17283) -357 par rapport à la semaine dernière
  • Français (61915) +/-0 par rapport à la semaine dernière
  • Suédois (72541) -1863 par rapport à la semaine dernière
  • Portugais du Brésil (81309) -338 par rapport à la semaine dernière
  • Anglais (Royaume-Uni) (81460) +/-0 par rapport à la semaine dernière

Il reste encore des phrases à traduire pour Ubuntu 8.10 « Intrepid Ibex », allez voir sur : http://doc.ubuntu-fr.org/groupetraducteur et https://translations.launchpad.net/ubuntu/intrepid/.

Statistiques des bugs 5-a-day

Top 5 des contributeurs pour la semaine écoulée

  • crimsun (712)
  • jibel (289)
  • charlie-tca (80)
  • chrisccoulson (70)
  • andres-mujica (48)

Top 5 des équipes pour la semaine écoulée

  • dcteam (712)
  • ubuntu-co (48)
  • ubuntu-berlin (45)
  • ubuntu-de-locoteam (37)
  • ubuntu-cl (34)

Les statistiques 5-a-day sont fournies par Daniel Holbach. Voir http://daniel.holba.ch/5-a-day-stats/

Top 5 Ubuntu Brainstorm cette semaine

  • Créer des icônes « ouvrir avec » pour les applications du menu contextuel
  • Mettre en mémoire la position de la dernière lecture pour Kaffeine (et les autres lecteurs vidéos)
  • Ajouter le jeu Yo Frankie! aux dépôts Ubuntu
  • Nautilus : permettre le changement des permissions de fichiers pour les serveurs FTP
  • Implémenter le support de l’API OpenCL

Ubuntu Brainstorm est un site communautaire qui a pour but l’ajout de vos idées pour Ubuntu. Vous pouvez ainsi soumettre vos propres idées ou voter pour ou contre d’autres idées. http://brainstorm.ubuntu.com/

Entretien avec huats, leader de l’équipe d’Ubuntu-fr

- Qui es-tu ? Où habites-tu ? Que fais-tu dans la vie ?

Je m’appelle Christophe Sauthier et mon pseudo IRC est huats. J’ai 31 ans, j’habite à Toulouse et je vis en couple. Je travaille pour une société de service (makina corpus) qui travaille exclusivement dans le monde de l’open-source. Je suis impliqué dans tout ce qui est formation, assistance, migration à Ubuntu, ainsi que sur certains dévelopements en PHP (Drupal) ou Python (Plone).
Je suis impliqué directement dans Ubuntu en tant que président de la LoCo française. Mon autre rôle dans la communauté est de coordonner les tutorats des MOTU, dont le but est d’aider les nouveaux venus dans le monde du développement pour Ubuntu. J’essaye aussi d’être actif au niveau développement en aidant au packaging de quelques applications, essentiellement autour de l’environnement GNOME.

- Comment es-tu entré dans le monde de Linux et d’Ubuntu ?

Il y a très très longtemps (quelque chose comme 1996), j’avais demandé son avis à quelqu’un au sujet d’un script Perl sur lequel je bossais (un CGI pour site web en l’occurence) et il m’avait dit : « Si tu veux coder un peu en Perl, fais-le sous Linux. Tu peux faire comme ça pour l’installer… » Ça a été mon premier contact avec Linux. À cette époque, j’utilisais surtout Suse et Debian. Et puis un beau jour, je tombe sur quelque chose basé sur Debian, mais qui n’avait pas encore de nom. C’est devenu Ubuntu. C’était en 2004, et depuis ce jour, Ubuntu est l’unique distribution que j’utilise.

- Comment as-tu démarré avec la communauté française ?

Je faisais depuis un moment quelques traductions pour des logiciels (essentiellement dans GNOME) et je suis tombé un jour sur un billet du wiki de la LoCo française qui mentionnait des projets sur le point d’être lancés. L’un d’eux était l’organisation d’entretiens (puis leur traduction) avec quelques membres clés de la communauté. Ce projet a évolué plus tard en diverses choses comme BehindUbuntu.

- Qu’est-ce qui t’a amené à prendre la tête de la LoCo française ?

Après cette première expérience dans la communauté française, j’ai décidé de rester dans les parages, fréquentant différents chats IRC francophones, ou passant de temps en temps sur les forums. C’est là que j’ai vu la campagne pour vendre des t-shirts pour la LoCo. Ma première pensée a été « j’en veux un ! », et ma deuxième « je suis sûr que je peux les aider à organiser ça »… après avoir commandé le mien, j’ai pris contact avec le gars qui s’occupait de ce projet, et il y avait tellement de boulot que mon coup de main a été le bienvenu… Il s’est trouvé que Yann (le gars que j’avais contacté) était le président de la communauté française, et après pas mal de discussions, il m’a dit qu’un coup de main serait bien utile aussi pour le développement du site web. Il m’a demandé de montrer que je pouvais aider en codant un module pour PunBB (le forum que nous utilisons). J’ai pris en charge de plus en plus de choses dans la LoCo, et quand le président a décidé de passer la main, on m’a demandé si je me sentais de relever le défi : monter une nouvelle équipe, avec une nouvelle organisation. C’est ainsi que je suis devenu le président d’Ubuntu-fr, et que j’ai essayé de changer l’organisation en me basant sur le concept de «travail d’équipe».

- Quels sont les défis dans la gestion d’une grande LoCo? Comment votre LoCo fait-elle pour communiquer et couvrir un si grand territoire ?

Il y a de nombreux défis, mais c’est aussi un boulot passionnant. Le premier défi est, bien sûr, d’en faire le maximum tous les jours. Il y a beaucoup de sollicitations et nous ne pouvons satisfaire tout le monde, même si nous essayons. A la fin, certains peuvent croire que nous ne sommes concentrés que sur un domaine et que nous nous fichons des autres. En fait, nous manquons tout simplement de main-d’oeuvre et de temps, et pour le montrer, nous communiquons de plus en plus au travers d’un blog pour les rapports. Ce blog fait partie du Planet francophone et donc tout le monde peut y accéder. Mais nous ne voulons pas seulement nous limiter au blog, nous essayons d’être aussi transparents que possible sur les décisions prises. Environ une fois par mois, nous tenons une réunion publique sur IRC. Nous essayons de nous occuper de chaque aspect de notre communauté : nous parlons des actions passées (depuis la dernière réunion), des actions en cours, et de celles à court et moyen terme. Nous consacrons aussi du temps à répondre aux questions et tout le monde peut proposer un nouveau sujet de discussion. Je pense que cette transparence intéresse les gens, ainsi à la dernière réunion, environ 60 personnes étaient présentes.

- Comment la LoCo française est-elle organisée? Est-elle centralisée ou décentralisée?

C’est un mélange. Il y a bien sûr un groupe de personnes qui forme le noyau de la LoCo, mais avec la nouvelle organisation de l’équipe, ce groupe s’est quelque peu agrandi. Le but est que chaque personne ait une vue d’ensemble de tout ce qui se passe dans la LoCo, ou du moins qu’elle en sache autant que possible. De cette manière, si quelqu’un se désiste, il est plus facile de le remplacer. Autour du noyau, il y a un plus grand cercle d’individus qui sont plus particulièrement investis dans un ou deux domaines. Ce deuxième groupe peut être considéré comme plusieurs équipes vouées à un domaine en particulier. Donc, pour résumer : un noyau de moins de 10 personnes, qui mène des activités de groupe indépendantes les unes des autres. Chaque équipe a une grande liberté d’action, même si nous aimons être tenu au courant des décisions importantes.

- Parfois, les communautés connaissent des périodes creuses, pendant lesquelles la motivation ou la participation peuvent retomber. Comment fait la communauté française pour remédier à cela ?

Je pense que nous avons également eu un tel épisode, mais son effet a été amoindri par les changements d’organisation que j’ai mentionné plus tôt. C’était perceptible lorsque les principaux protagonistes de la communauté ont ralenti un peu, mais il n’y a pas eu de gros ralentissement de nos activités. C’est le signe distinctif des communautés les plus importantes, qui peuvent s’autogérer sans dommage majeur… Tant que cela ne dure pas trop longtemps bien sûr… Depuis, la communauté est revenue sur les rails, et elle très active. Les séances que nous avons eu dans tout le pays pour Intrepid, ainsi que l’évènement de Paris avec plus de 4000 visiteurs dans le week-end en sont de bons exemples. Puisque nous ne voulons plus ralentir, nous avons lancé quelques petits projets qui devraient nous aider à aborder des sujets qui nous intéressent. Cela devrait nous aider à maintenir la croissance de notre communauté. Il y a quelques projets qui m’ont donné envie de m’investir dans la communauté, donc vous pouvez imaginer que j’y suis très attaché. Nous avons le sentiment que, de cette façon, nous pourrons compenser une décroissance, ou un ralentissement de la participation en ajoutant de nouveaux centres d’intérêts dans lesquels s’impliquer.

- Quels sont les projets de la LoCo à court et long terme?

Je dirais continuer le travail actuel que nous avons juste initié : compléter les diverses équipes (certaines sont encore un peu floues, ou commençent seulement à prendre forme). Par exemple, il n’y avait pas vraiment d’équipe de développement web, puisque nous nous contentions de réunir les ressources au besoin. Aujourd’hui, un groupe de personnes très talentueuses travaille sur divers aspects de l’utilisation à long terme, pas seulement à la demande. C’est nécessaire si nous voulons pouvoir continuer à innover. Donc pour le court terme, cela signifie trouver une nouvelle apparence pour l’ensemble des sites ubuntu-fr (site web, documentation, forum et planet), utiliser au mieux notre nouveau site web (drupal), et donner à nos éditeurs les droits pour plusieurs équipes (celles de kubuntu ou d’edubuntu). Nous espérons être capables de faire ceci dans les prochains mois. Pour le long terme, nous voulons vraiment continuer nos efforts de diffusion d’Ubuntu en France, ce qui demande l’organisation de sessions supplémentaires dans tout le pays (en continuant sur notre lancée après tous les évènements accompagnant la sortie d’Intrepid). Nous souhaitons aussi organiser des colloques réguliers, où les gens pourront se rencontrer physiquement plutôt qu’à travers IRC. Cela permettrait d’aider les novices à ressentir une appartenance à la communauté. Cela pourrait aussi se traduire par des ateliers de débuggage, des ateliers de documentation (comme un atelier de débuggage mais pour vérifier la documentation disponible), ou même quelques ateliers de traduction. Enfin, nous essaierons de définir une réelle politique pour la participation aux évènements pour permettre aux gens de rencontrer l’équipe personnellement pour poser des questions et obtenir des réponses.

- Une des idées que vous avez évoquées avec le conseil de la communauté est le jumelage. Qu’est-ce que c’est? L’avez-vous déjà mis en pratique?

Le jumelage des LoCo peut prendre plusieurs significations. Celle qui me tient à coeur est l’aide qu’une communauté importante, comme la communauté française, peut apporter aux plus modestes. Cette aide pourrait être de l’expérience, ou l’organisation de campagnes à grande échelle, ou même des dons pour les aider à lancer leurs évènements. C’est quelques chose à laquelle notre équipe a du faire face à ses débuts, et sans l’implication financière de quelques membres, nous n’aurions jamais pu faire autant de choses. Comme la communauté française est plus puissante maintenant, cela pourrait être une bonne chose d’aider les autres équipes à se lancer. En fait, c’est plutôt proche des concepts clés qui menèrent à la création de Ubuntu-eu il y a quelques années. Ubuntu-eu est un effort commun pour partager l’hébergement de leur site web. Depuis, plusieurs communautés ont trouvé un hébergement à cet endroit, ce qui est clairement une aide fort utile pour les équipes les plus récentes. Pour revenir au processus de jumelage, nous avons commencé à travailler un peu sur le sujet, avec la communauté tunisienne, mais nous n’avons pas avancé beaucoup dans le processus par manque de temps. Je suis sûr que nous travaillerons bientôt à nouveau là-dessus.

- L’équipe française Ubuntu a organisé une Ubuntu Party à laquelle ont participé 4000 personnes. Pouvez-vous la décrire ? Comment l’avez-vous préparé ? Combien de temps cela a-t-il pris?

Cet évènement, qui a eu lieu à Paris, était un mélange de tous les différents types d’atelier qu’on peut avoir : installation, nouvelle version, conférence… C’est pourquoi on peut simplement l’appeler un « atelier Ubuntu ». On prépare cet évènement tous les 6 mois, pendant le week-end, un mois à peu près après la sortie d’une nouvelle version. Pendant l’atelier, les gens viennent pour avoir une installation d’Intrepid ou parce qu’ils ont des problèmes avec leur installation. On a aussi présenté plus de 14h de conférences, et un atelier débuggage…une station de radio a même émis depuis l’Ubuntu Party pendant tout le week-end. L’équipe préparait cet évènement depuis la fin du précédent (c’est-à-dire début juin), donc on a assisté au résultat de 6 mois de travail par l’équipe toute entière. Certains travaillaient sur la communication (les médias et le public visé), d’autres sur les besoins matériels de l’évènement, et d’autres sur les conférences. Maintenant, on fait l’analyse de cet évènement, ce qui nous aidera à préparer le suivant en mai 2009.

- Que fais-tu dans ton temps libre?

À part mes activités LoCo, je fais aussi du développement pour Ubuntu. Même si je sais que cela est lié a notre communauté, je considére cela clairement comme une activité à part. Cependant, je fais aussi pas mal de sport : du basketball et de la randonnée dans les Pyrénées (les montagnes près de chez moi). À part cela, j’aime cuisiner pour mes amis. D’ailleurs, je pense qu’il y a clairement un point commun entre cuisiner pour les autres et participer à des activités liées aux logiciels libres…

Nouvelles des LoCos

Démonstration d’Asterisk par l’équipe de New York

L’équipe de New York fera une démonstration du PBXi (Private Branch Exchange internet, commutateur téléphonique privé sur internet) Asterisk, au Rochester Institute of Technology, à Rochester, dans l’état de New York.

  • Adresse :
    • BARNES & NOBLE @ RIT Bookstore
    • 100 Park Point Drive
    • Rochester, NY 14623
    • (au coin de John Street et Jefferson Road dans Henrietta)
  • Date : le 8 janvier 2009
  • Heure : de 19 heure à 21 heure
  • Salle : salle de réunion à l’étage
  • Équipement : connexion wifi, café (la nourriture est autorisée dans la salle de réunion), une bibliothèque informatique bien fournie.

Vous pouvez trouver plus d’informations et une liste de livres sur le sujet ici

La Journée du Logiciel Libre au Nicaragua

Le « making of » du SFD (Software Freedom Day Nicaragua) 2008 au Nicaragua, le meilleur évènement du monde. Rendez-vous compte de l’excitation, des préparatifs et du concert (les dialogues sont en espagnol) sur Youtube.
revue : ZaReason donne un souffle d’air frais aux bureaux Linux
Ou téléchargez le fichier au format Ogg Vorbis

https://lists.ubuntu.com/archives/loco-contacts/2008-December/002595.html

Nouvelles de Launchpad

Modules Drupal pour Launchpad

Il y a deux nouveaux modules pour Drupal 5.x :

  • openid-launchpad : Délègue l’authentification utilisateur du site à Launchpad
  • openid-teams : Assigne à Drupal les rôles pour les utilisateurs authentifiés basé sur leur adhésion spécifique aux équipes Launchpad

Ces modules requièrent la version modifiée du module Drupal OpenID. Vous pourrez trouver de l’aide pour configurer ces modules ici, et plus d’informations . Ces modules vous permettent de gérer le niveau de participation qu’un membre de l’équipe possède tel que reproduit dans Launchpad.

https://lists.ubuntu.com/archives/launchpad-users/2008-December/004572.html

Lauchpad sur Twitter et identi.ca

Matthew Revell est en train d’expérimenter la communication de nouvelles mises à jour de Launchpad sur Twitter et identi.ca, et aimerait savoir ce que vous en pensez. Bien sur, ces informations ne sont pas officielles. Vous pouvez consulter les conditions d’utilisation ici et les modifications .

https://lists.ubuntu.com/archives/launchpad-users/2008-December/004573.html

Coupure de launchpad le 17 décembre

Launchpad sera indisponible le mercredi 17 décembre.

  • À partir de 22 h UTC
  • Retour prévu à 23 h UTC

Cet arrêt temporaire programmé leur permettra de sortir le programme 2.1.12. http://news.launchpad.net/notifications/offline-2200-2300-utc-17th-december-2008

Revue de presse

  • Le CDC apporte son logiciel open source d’épidémiologie – Les Centres de Prévention et de Contrôle des Maladies (Centers for Disease Control and Prevention) ont sorti une version open source de leurs logiciels d’analyses épidémiologiques. Selon Enrique Nieves Jr., directeur de la Division des Systèmes et Services de Surveillance Intégrés du département Informatique du Centre National pour la Santé Publique, cela devrait ouvrir la porte au monde entier pour notre laboratoire, apportant ainsi des idées de différents endroits et peut-être des contributions pour des fonctionalités auxquelles on n’aurait pas pensé. Le CDC a testé l’Edition Epi Info Communication d’Ubuntu, système d’exploitation basé sur Linux. Il ajouta que le logiciel n’avait pas été testé sur d’autres distributions Linux. La raison pour laquelle ils ont utilisé Ubuntu est que c’est l’une des distributions Linux les plus populaires et une des plus conviviales.
  • Netflix arrive-t-il sur les bureaux Linux ?Boxee est une nouvelle distribution Linux, un Media Center social qui donne accès au téléchargement de vidéos Netflix sur Linux pour la première fois. Auparavant, les utilisateurs de Netflix ont pu gérer la souscription en ligne des services vidéos vers Windows pour quelques temps, tandis que Macintosh en a acquis le support ces dernières semaines. Néanmoins, cette possibilité n’avait jamais été disponible auparavant pour les bureaux Linux. Une version pour Mac OS X de la nouvelle version Netflix est désormais disponible, et une version Linux Ubuntu sera prête dés l’année prochaine. Boxee est disponible en phase alpha pour Linux Ubuntu, mais les nouveaux utilisateurs devront certainement attendre plusieurs semaines.
  • Déception d’Ubuntu Mobile à haut débit – Il y a quelques temps, cet auteur écrivait sur l’utilisation d’Ubuntu Mobile à haut débit, et il espérait vraiment que cette fois-ci il pourrait « brancher et cliquer pour se connecter ». Malheureusement cela ne s’est pas passé de cette manière, du moins pas encore. Si on considère l’objectif initial, qui était simplement de faire fonctionner sa carte Wifi Sierra Air 880 avec Ubuntu, c’est toujours une grande victoire car maintenant, il peut le faire.

Dans la blogosphère

  • Linux est-il prêt pour l’utilisateur moyen ? Ma femme pense que oui – La femme de l’auteur a toujours utilisé des systèmes Windows, donc c’est avec quelques craintes et tremblements qu’il lui acheta un Dell Mini 9 basé sur Ubuntu. Après quelques configurations, telles les polices japonaises, et autres trucs mineurs, il la laissa se débrouiller avec. Durant les 3 semaines d’essai, il n’a pas entendu un seul reproche. Sa conclusion : s’il peut réussir à ce que sa femme utilise Linux sans se plaindre, alors c’est qu’il est prêt pour n’importe qui.
  • System76 lance le portable Biométrique Linux Ubuntu – Joe Panettieri, de WorksWithU, présente l’Ultra Gazelle de System76 (démarre à 899$ – 665€). Ce portable est doté d’une très bonne configuration, mais il intègre aussi un lecteur d’empreintes digitales bio-métriques pour la sécurité. Sa configuration inclut :
    • Ecran rétroéclairé LED 13.3” (1280×800)
    • Repose-main en aluminium brossé
    • Dernière famille des processeurs Intel
    • Carte graphique Intel X4500HD
    • Webcam
    • Lecteur d’empreintes digitales
    • Poids : 2kg
  • Revue : ZaReason donne un souffle d’air frais aux bureaux Linux – Joe Panettieri, de WorksWithU montre, aux gens possédant des ordinateurs en fin de vie, l’alternative aux équipements nouveaux, coûteux, et offrant les dernières technologies. Ce souffle d’air frais est un ordinateur basique basé sur Ubuntu qui s’adresse à ceux qui veulent juste des applications bureautiques de base, des applications Web 2.0, un service email et la messagerie instantanée. Basé sur un processeur Intel Atom, et coûtant environ 300$ – 220€, il remplit les besoins de cette niche presque parfaitement. Notons toutefois que cet ordinateur peinera à faire tourner plusieurs applications multimedia en même temps.
  • Nouvelles notifications pour Jaunty – Awalton nous présente les nouvelles notifications qui vont avoir lieu pour la prochaine sortie de Jaunty Jack. Selon les informations de l’UDS (Ubuntu Developer Summit), le Comité de Développement d’Ubuntu, le développement en amont des notifications est au point mort mais Ubuntu et Canonical travaillent dessus pour améliorer la situation. Les mesures qu’ils prennent sont de faire en sorte que les notifications montrent uniquement ce qui se passe sur votre machine, plutôt que d’y associer des boutons d’action. Ces actions seront disponibles dans un panneau applet. Dans un article appelé « Quelques mises à jour de notifications », Awalton explique les choses qui n’étaient pas correctes dans l’article original, tel que le conflit de légalité (juste des problèmes de licence, en fait) et le statut du code (mauvais, et juste pour la démo).

Autres nouvelles

OpenSolaris s’attaque à la domination Ubuntu

Sun a réalisé sa deuxième sortie d’Open Solaris avec un grand nombre d’améliorations dans le but de la rendre plus compétitive face aux distributions Linux orientées bureaux telles Ubuntu de Canonical. Open Solaris est la version open source de l’Unix de Sun, Solaris, et est principalement destinée aux stations de travail. Néanmoins, en tant que nouvel arrivant dans le monde de l’open source, les plates-formes manquent d’une large sélection d’applications et le support matériel a été réduit ce qui affaiblit sa compétitivité face aux distributions Linux comme Ubuntu. [http://www.zdnet.com.au/news/software/soa/OpenSolaris-tackles-Ubuntu-dominance/0,130061733,339293697,00.htm]

Réunions et évènements à venir

lundi 15 décembre 2008

Réunion du conseil des LoCo

mardi 16 décembre 2008

Réunion du Conseil du Forum

  • Début : 01h00 UTC
  • Fin : 02h00 UTC
  • Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
  • Ordre du jour : Non disponible à la date de publication

Réunion du conseil de la communauté

Réunion de l’équipe serveur

Réunion de l’équipe du noyau

  • Début : 17h00 UTC
  • Fin : 18h00 UTC
  • Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
  • Ordre du jour : Non disponible à la date de publication

mercredi 17 décembre 2008

Réunion de l’équipe LoCo Ubuntu-us-pa

  • Début : 12h30 UTC
  • Fin : 13h30 UTC
  • Lieu : canal IRC #ubuntu-us-pa
  • Ordre du jour : Non disponible à la date de publication

Réunion de l’équipe Fondatrice

  • Début : 16h00 UTC
  • Fin : 17h00 UTC
  • Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
  • Ordre du jour : Non disponible à la date de publication

Réunion de l’équipe assurance qualité

jeudi 18 décembre 2008

Réunion de l’équipe Ubuntu Mobile

  • Début : 12h00 UTC
  • Fin : 13h00 UTC
  • Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
  • Ordre du jour : Non disponible à la date de publication

Réunion de l’équipe du bureau

Réunion Ubuntu Java

  • Début : 14h00 UTC
  • Fin : 15h00 UTC
  • Lieu : canal IRC #ubuntu-meeting
  • Ordre du jour : Non disponible à la date de publication

samedi 20 décembre 2008

Réunion de l’équipe LoCo du Dakota du Sud

Mises à jour et sécurité pour 6.06, 7.10, 8.04, et 8.10

Mises à jour de sécurité

Mises à jour d’Ubuntu 6.06

  • Aucune rapportée

Mises à jour d’Ubuntu 7.10

  • Aucune rapportée

Mises à jour d’Ubuntu 8.04

Mises à jour d’Ubuntu 8.10

Archives et flux RSS

Vous trouverez les anciens numéros de la Lettre Hebdomadaire Ubuntu en anglais et en français ici ou .

Vous pouvez vous abonner à la Lettre Hebdomadaire Ubuntu en anglais et en français ici ou .

Autres sources d’informations

Comme d’habitude, vous trouverez encore plus de nouvelles et d’annonces sur http://www.ubuntu.com/news et sur http://fridge.ubuntu.com/ (en anglais).

Conclusion

Merci d’avoir lu la Lettre Hebdomadaire Ubuntu.

À la semaine prochaine !

Remerciements

La lettre hebdomadaire Ubuntu vous est présentée par :

  • Nick Ali
  • John Crawford
  • Craig A. Eddy
  • Kenny McHenry
  • Liraz Siri
  • et bien d’autres encore

Glossaire

  • MOTU – Master Of The Universe : développeurs responsables des dépôts Universe et multiverse
  • UDS – Ubuntu Developer’s Summit : sommet des développeurs Ubuntu
  • SFD – Software Freedom Day : journée du logiciel libre

Contact

Ce document est réalisé par l’équipe de la lettre hebdomadaire Ubuntu. Si vous avez des idées ou des suggestions pour la lettre, joignez vous à la liste de diffussion ici et soumettez les. Vous pouvez également ajouter des idées sur le wiki des idées pour la lettre. Si vous désirez contribuer à un prochain numéro de la lettre hebdomadaire Ubuntu, vous êtes le bienvenu pour éditer la page adéquate du wiki. Les questions en relation avec le support technique sont à envoyer aux listes d’entre aide ubuntu-users@lists.ubuntu.com, en anglais ou ubuntu-fr@lists.ubuntu.com pour une liste en français.

Ce document est traduit de l’anglais par l’équipe de traduction francophone Ubuntu et l’équipe LHU. Si vous voulez contribuer, veuillez consulter http://doc.ubuntu-fr.org/groupetraducteur/traduction_lhu ou utilisez l’adresse suivante : ubuntu-fr-l10n@lists.ubuntu.com.

Le contenu de la LHU est publié sous licence Creative Commons Attribution 3.0 BY SA


About these ads

Une Réponse to “Lettre Hebdomadaire Ubuntu numéro 121 du 7 au 13 décembre 2008”

  1. Kagou said

    Merci à toute l’équipe pour cette traduction :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d blogueurs aiment cette page :